2 réflexions sur “Reportage sur la Silent Disco à Avignon”

  1. Bonjour,
    Votre concept et très bien
    mais sachant qu’il y a énormément de LSF en France
    il faudrait aussi penser à EUX
    si vous inventez de nouveaux gestes ils ne vont pas comprendre la musique
    merci pour eux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.